• lavement-pieds.jpg

    Dans le temps de la passion, il peut être intéressant d'aborder avec les enfants ce geste de Jésus :

    le lavement des pieds (Jean 13 v. 1 à 16) et... de le vivre... d'une façon toute pratique ! 


    Elisabeth nous donne des pistes pour une animation biblique sur le lavement des pieds :

    Commencer en chantant
    quelques chants qui parlent de la grandeur de Dieu :

    Roi des rois, Grandes et merveilleuses, Tu es grand, Tu es beau la lumière est ton manteau...
    Petit rappel de la vie au temps de Jésus :
    - Comment les personnes étaient-elles habillées ?
    - Comment se déplaçaient-elles ?
    - Comment étaient faites les maisons ? Y avait-il du gaz ? des toilettes ? une douche ?


    Bientôt nous fêterons Pâques, que pouvez-vous m'en dire ? Et les jours d'avant ?
    Voilà une histoire qui se passe à ce moment là...

    Lecture de Jean 13 v. 1 à 16 (choisir tout ou une partie du texte, selon l'âge des enfants).
    Personnellement j'utilise le livre "15 gestes de Jésus" (voir notes bibliographiques), le texte de l'évangile y est très bien raconté puis illustré et enfin un poème vient développer et actualiser l'idée. Par exemple pour ce geste : ... le grand patron se fait manoeuvre... la sagesse est en folie... le monde était tombé sur la tête, Jésus le remet sur ses pieds...

    Pourquoi Jésus fait-il cela ?
    Ecouter et susciter les réactions puis donner des pistes de réflexions, nous pouvons retenir 3 idées :

    • Les pieds sont SALES, Il veut nous rendre PROPRE. Il s'agit, bien sûr, du pardon que Jésus nous offre en mourant à la croix pour nous purifier de nos péchés.
    • Les hommes parlent d'HONNEUR, Jésus est le Seigneur et Maître mais pour Lui, cela veut dire : se mettre au SERVICE ! Le roi devient serviteur (à l'époque, les esclaves lavaient les pieds de ceux qui arrivaient dans une maison).
    • L' ÉGOÏSME fait place à l'AMOUR DU PROCHAIN. Jésus demande de se laver les pieds les uns aux autres !

    Suivre Jésus, c'est le pied !
    Après la discussion, plusieurs possibilités : dessins, découpages
    ou pour ceux qui le veulent :

    obéir à la demande du Christ et se laver les pieds les uns aux autres.

     

    J'ai eu l'occasion de vivre cela deux fois avec des enfants entre 6 et 13 ans. Bien sûr, il faut proposer cela avec beaucoup de respect et mettre les enfants à l'aise par rapport à leur participation (ou non-participation). L'idée n'est pas de faire un jeu d'eau mais bien de vivre intensément ce moment où chacun s'engage à la suite de Jésus sur le chemin du service et de l'amour du prochain, conscient qu'il a besoin de la grâce de Dieu.

    Les deux fois, cela s'est passé très simplement mais solennellement . J'avais emporté une bassine, un savon et une serviette mais je ne pensais pas vraiment les utiliser mais cela a été formidable. Vivre ce moment dans le recueillement est difficile pour des enfants, la gêne pouvant être présente, je propose plutôt de chanter des cantiques  et de finir par une prière ou un moment de prières.

    J'ai été frappée par l'engagement de plusieurs enfants même jeunes (6 ans) qui ont vécu réellement ce moment. Intéressant également de se rendre compte que suivant nos personnalités, il est plus simple de « laver » ou « d'être lavé ».

    Le lavement des pieds est un vrai geste qui nous engage avec nos corps à l'heure des relations virtuelles, il est à  redécouvrir dans nos églises pour les petits et les grands.

    Notes bibliographiques :
    "Dieu à nos pieds" de Linda Oyer aux Editions Mennonites.
    "15 gestes de Jésus" de Pierre-Marie Beaude, édition Centurion Jeunesse.

    Merci Elisabeth

    Âges : à partir de 5 - 6 ans
     
    Pin It

    1 commentaire
  • "- Christ est ressuscité
     - Il est réellement ressuscité !"


    C'est de cette façon que les premiers chrétiens se saluaient le matin de Pâques

    et c'est une salutation que l'on peut reprendre avec les enfants !

    Joyeuses Pâques et que le Christ ressuscité illumine nos vies et celles des enfants !

    Pin It

    votre commentaire
  • A réaliser avec les enfants...
    De jolis œufs durs pour décorer les tables de Pâques, pour distribuer à la sortie du culte...

    Ils sont 100% naturels et peuvent être mangés !


    Il faut :
    des œufs (les plus clairs possible, voir blancs), des pelures d'oignons, du persil,
    des petits élastiques et de vieux bas coupés en rectangles d'environ 10 x 15 cm).

    Poser le persil sur l'œuf, l'emprisonner dans le bas, bien serrer en tournant le bas, fermer avec un élastique.
    Attention : à manipuler avec précaution... c'est fragile, ce sont des œufs !



      Mettre les pelures d'oignons dans une casserole, couvrir avec de l'eau.
      Faire cuire 10 minutes à petits bouillons.
      Ajouter les œufs, bien les enfouir sous les pelures... cuire environ 15 minutes
    .
      Sortir les œufs et les mettre dans un bol d'eau froide pour qu'ils refroidissent.

     

      "Déballer" les œufs, enlever le persil et laissez-vous émerveiller par le résultat !

    Finition :
    Vous pouvez frotter délicatement les œufs avec un papier absorbant légèrement imbibé d'huile pour les faire briller.

    Âges : à partir de 6 - 7 ans

    Pin It

    3 commentaires
  • ... par des objets !
    Au fil du texte biblique de la Passion
    , il est possible d'isoler quelques objets...
                                                                comme repères, indices, trame du récit...

     

      rameau.jpg   pain.azyme.jpg   corde.jpg   epines.jpg

     


    - un rameau (+ une tunique) : l'entrée de Jésus à Jérusalem
    (- un parfum : le parfum répandu sur les pieds de Jésus)
    - une cruche : signe donné aux apôtres pour trouver la maison où fêter la Pâque
    - un linge de toilette (et une petite bassine) : le lavement des pieds
    - du pain sans levain, une coupe (+ des herbes amères) : la cène
    - un cantique : Jésus et ses disciples ont chanté des cantiques
    - une bourse avec 30 pièces d'argent : la trahison de Judas
    - une branche d'olivier (ou des olives) : le jardin des oliviers
    - un bâton (ou une épée) : l'arrestation (l'oreille coupée)
    - des bouts de corde : Jésus est lié
    (- un coq (en photo ou figurine) : le reniement de Pierre)
    - un savon : Pilate se lave les mains
    - des épines (éventuellement en couronne), un bout de tissus écarlate, un fouet : les moqueries et meurtrissures faites à Jésus
    - une croix : la crucifixion
    - une éponge : imbibée de vinaigre donnée à boire à Jésus
    - un voile déchiré : le voile du temple
    - un linge blanc : le linceul
    - une pierre : pour fermer la tombe et qui a été roulée par l'ange
             -- liste non exhaustive --

     

      pichet.jpg savon.jpeg tissu.jpg eponge.jpg galet.jpg

     


    Pistes d'animations bibliques à partir de ces objets :

    → Raconter l'histoire de la passion du Christ en se servant des objets comme illustrations, les montrer au fur et à mesure de la narration.

    → Proposer l'animation sous forme de dialogue : montrer l'un après l'autre les objets et demander pourquoi tel objet ? À quel évènement fait-il référence ?

              Adapter le nombre d'objets à la longueur de l'animation souhaitée

    Idée + pour ces 2 propositions : Mettre les objets dans un panier ou une caisse en bois. A la fin de la narration ou du dialogue, montrer le panier ou la caisse vide...

     

    vide comme la tombe !


    → Mettre en scène quelques objets : choisir quelques objets ci-dessus et les poser au pied de la croix, ajouter une bougie et faire l'obscurité dans la salle... Accueillir les enfants dans cette ambiance et proposer un petit temps méditatif avec quelques courtes lectures (en lien avec les objets choisis), chants, musique, prières...

    Pin It

    5 commentaires
  •  

    oeufs bougie éteint  

    Bougies à réaliser avec les enfants... pour décorer les tables de Pâques (communautaires ou familiales)
    ou pour offrir aux personnes âgées, malades ou isolées...
     

    Matériel :

    des coquilles d'œufs vidées, lavées et séchées façon œuf à la coque, sans le chapeau
    des bougies jaunes teintes dans la masse (= entièrement jaunes pas juste enrobées)
    des restes de bougies blanches ou des bougies blanches de ménage
    une boite de conserve vide, lavée et séchée


    Réalisation :

    Caler les coquilles sur des cartons à œufs.
    Couper les bougies jaunes en tronçons de 4 cm environ.


      Photos-1N0826.jpg

    Retailler les bougies sur 1cm pour dégager la mèche. Selon l'âge des enfants, préparer cette étape à l'avance.

    Vérifier la taille des bougies dans les coquilles et ajuster si nécessaire.
    Pincer la boite de conserve pour improviser un bec verseur.
    Y mettre les bougies blanches et les faire fondre au bain-marie.
    Verser un peu de cire fondue au fond des coquilles d'œufs et y fixer les bouts de bougies jaunes.





    Remplir avec la cire blanche jusqu'au ras de la bougie jaune sans couvrir mais sans laisser d'espace.

    Laisser refroidir et figer.

    Âges : 7 ans et +

     

    Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique