• Conseil pour les débutants

    Quelques conseils de base pour les moniteurs(trices) qui débutent :

     

     1/ Une évidence, j’espère… ne pas s’y mettre la veille !

    Se prendre du temps, commencer à se préparer une semaine à l’avance est sans doute l’idéal pour bien être imprégné du texte et du déroulement de la leçon…

      

    2/ Une autre évidence... Prier !

    Mettre la préparation, le déroulement et les enfants dans la main de Dieu.

      

    3/ Méditer le texte biblique d’abord pour soi, perso.

    Avant de s’attaquer au manuel pédagogique, lire le texte biblique de la leçon et le méditer pour soi. Que me dit le texte ? Comment m’interpelle-t-il ?

    Lire dans plusieurs versions, faire sa petite étude biblique : commentaires et notes bibliques.

    Certains manuels proposent des notes bibliques ou théologiques.

      

    4/ Réfléchir au sens principal du texte, à l’idée centrale à transmettre aux enfants.

    S’essayer à la formuler en une seule petite phrase (concise et claire) !

      

    5/ Eventuellement, imaginer déjà quelques aspects pédagogiques liés à la transmission de cette idée principale… par association d’idées parce que ça vous rappelle une anecdote, un verset ou ça vous donne l’idée d’un jeu, d’une activité manuelle…

    Pensez au squelette type d’une leçon :

    a) L’accroche « la mise en bouche » (parole, activité, jeu… qui donne à l’enfant l’envie d’écouter l’histoire !)

     b) L’histoire (racontée, mimée, jouée, lue, avec ou sans supports visuels…)

    c) L’application à la vie quotidienne (ce que cette histoire met en action dans la vie)

    d) La consolidation :

    - vérification de la compréhension (feed back sous forme de dialogue ou jeu de questions…)

    - activités (chants, jeux, versets à apprendre, bricolages… en rapport avec le thème)

     

    6/ Etude du manuel.

    Voir l’idée principale proposée, comparer avec la sienne, évaluer la pertinence en fonction du groupe, de l’âge des enfants et de la progression des leçons. Lire le déroulement proposé.

    Consulter éventuellement d’autres manuels et/ou internet et choisir les activités dans lesquelles vous vous sentez à l’aise. Si le manuel propose de raconter l’histoire sous forme théâtrale et que vous aimez ça… super ! Mais si ce n’est pas votre tasse de thé… cherchez autre chose : des images, des photocopies avec texte à trous, un album… De même, si le bricolage et vous ce n’est pas l’amour fou ou s'il vous paraît bébête (si ! si ! ça arrive !)… cherchez plutôt des jeux !

    En fait, vous n’êtes pas obligés de suivre votre manuel à la ligne… sauf si ça vous rassure  ou si les enfants ont un cahier d’activités (mais même dans ce cas il est possible de faire quelques petites adaptations)

     

    7/ Fignoler la préparation : répéter l’histoire, collecter et vérifier le matériel nécessaire, si vous vous lancez dans un bricolage, il est impératif de faire un modèle avant (pour constater les éventuelles difficultés).

    Essayer d’évaluer aussi le timing de chaque partie de votre leçon pour le faire coïncider au temps que vous avez réellement !

     

    8/ Vous voici prêts et j’espère heureux de vous lancer…

    N’hésitez pas à demander conseil aux autres moniteurs, préparer en binôme, faites-vous assister…

    Et surtout revenez souvent au point 2 !!!

    C’est Lui qui tient toute chose entre ses mains !!!

     ---------------------------------------------------------------

    Ajout : 2008

    En surfant sur le net, j'ai trouvé un article qui m'a paru intéressant... Ce n'est pas un site concernant l'école du dimanche, c'est juste un article qui en parle... Je ne connais ni l'auteur, ni le site, c'est écrit dans un drôle de français... mais il y a des idées à retenir !
    Lire l'article : Comment enseigner...

    Personnellement il y a 3 objectifs qui me paraissent fondamentaux pour l'école du dimanche en plus des objectifs spécifiques de chaque leçon :
         - amener l'enfant à vivre une relation personnelle avec Dieu
         - donner des connaissances bibliques
         - avoir du plaisir (que l'enfant associe
    Bible, chrétiens et Eglise avec plaisir...)
    et ce que l'auteur propose comme idées au niveau de l'application, des "devoirs", du témoignage du moniteur, du moment convivial (autour des biscuits...) me paraît répondre à ces 3 objectifs !

    Et en bonus l'histoire de Koffi : une anecdote à rajouter à son répertoire...

    Bonne lecture !

     

     

    Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :