• Haendel, handel Messie

    Comment Haendel composa le Messie

    Une nuit de 1741, Georges Frédéric Haendel errait sans but dans les rues de Londres, pendant 40 ans il avait écrit une musique majestueuse pour l’aristocratie anglaise et celle du continent, des rois, des reines, l’avaient comblé de faveurs. Puis les gens de cour se détournèrent de lui, des rivaux jaloux empêchèrent que fussent joués ses opéras. [...]

    Lire la suite :   clic   clic

     

    Une histoire et une œuvre... à faire découvrir aux enfants !

     

    Le Messie de Haendel :

    Le Messie (Messiah) est un oratorio composé en 1741, considéré comme le chef-d'œuvre du genre.
    Il a été écrit pour le temps de Pâques et jouée pour la première fois lors de cette fête.

    C'est l'histoire de Jésus en trois parties :
    La première raconte la nativité du Christ, la crèche et les bergers : le mystère de l’Incarnation.
    La deuxième évoque la passion du Christ –  il était méprisé, abandonné des hommes – souffrances et mort.
    La troisième partie (plus courte) : la résurrection, le triomphe de la rédemption.
     

    Des références aux évangiles mais surtout aux livres prophétiques de la Bible (Esaïe, l’Apocalypse et les épîtres de Paul).

    L'œuvre est écrite pour orchestre et chœur, avec cinq solistes (soprano, mezzo-soprano, contralto, ténor et basse).

     

    L'Alleluia le plus célèbre de l’histoire de la musique fait la transition entre la deuxième et troisième partie.

    Alléluia pour le Seigneur qui règne, le Seigneur tout-puissant Alléluia!
    Le royaume du monde est devenu le Royaume de notre Seigneur et de son Christ.
    Et il régnera pour toujours et jamais. Roi de Rois et Seigneur des Seigneurs !

     

    Pistes pour une animation avec les enfants :

     

    • Commencer par un jeu de mime : Un enfant mime un instrument de musique, les autres devinent.
    Et/ou le jeu du chef d'orchestre.
    • Raconter la vie de Haendel et
    les circonstances de la composition du Messie en s'inspirant des deux histoires ci-dessus ou autres pages d'Internet, livres, etc.
    • Puis écouter des extraits et l'Alléluia en le situant dans l’œuvre. Raconter que les gens sont souvent debout pour écouter l'Alléluia parce que le Roi George a été si impressionné la première fois qu'il a entendu cet Alléluia qu'il s'est spontanément levé. Or il n'était permis à personne de s'asseoir tandis que le roi était debout donc le théâtre entier, tous les gens gens présents étaient debout. C'est devenu la coutume de faire ainsi. Remarque : Le mieux c'est d'écouter la musique en la regardant avec une vidéo pour que les enfants voient l'orchestre, les instruments, les choristes... (Prévoir quelques photos d'instruments parce que les enfants seront sûrement intéressés par quelques explications sur des instruments.)
    • Selon le temps on peut rajouter :
    - un jeu d'écoute : reconnaissance d'instruments à partir d'extraits du Messie ou sur d'autres morceaux musicaux.
    - la découverte d'un instrument de musique en live et/ou une rencontre avec un musicien - un coloriage de Pâques, le mot alléluia ou un verset à décorer... - ...

     

    Pin It

    3 commentaires
  • Un verset, une histoire, un découpage, une croix...

     

    1. Imprimer  ou écrire Jean 14 verset 6 sur une feuille de papier, au milieu, en formant une colonne centrale étroite.

    Télécharger « Jean 14 v 6.pdf »

    Jn-14-v-6-A.jpg  Jn-14-v-6-B.jpg  Jn-14-v-6-C.JPG

      2. Poser la feuille
    sur la table

    Dire 

    Certaines personnes

    ne veulent pas croire

    que Jésus est

    le seul chemin vers Dieu...

      3. Tourner la feuille
    vers le bas

    Elles se détournent

    de la Bible,

    de Jésus, de Dieu...

      4. Retourner la feuille
    à l'envers

    Ou même les ignorent

    complètement...

     

     

    Jn 14 v 6 D Jn 14 v 6 E Jn-14-v-6-F.JPG Jn-14-v-6-G.JPG

    5. Suivre les pliages.

    Parfois, les gens se plient en 4 (ou cherchent dans tous les sens) pour trouver d'autres façons d'aller au ciel...

     

      6. Puis couper...

     

    Et parfois, ils essayent

    de couper toute relation,

    tout lien avec Dieu.

     

    Jn 14 v 6 H Jn 14 v 6 I

    7. Déplier...

     

    Mais, à la fin, en fait,

    tout revient à Jésus

    et à son sacrifice pour nous.

    S'il y avait une autre voie vers Dieu,

    Jésus n'aurait pas dû mourir pour nous.

    Mais Il l'a fait,

    parce qu'il n'y a pas d'autre chemin.

     

    8. Lire le verset.

    Jn-14-v-6-J.JPG

    Inspiration : article en anglais :  clic

    Explication + détaillée du pliage :  clic

    Avec le même pliage, une autre histoire (vidéo en anglais) : clic

    Un autre pliage astucieux sur le même thème (vidéo) : clic

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Oui certains mots ne sont pas faciles à prononcer ! Faites le test....

    mots-imprononcables.jpg

    Et pourtant le mot "pardon" n'est phonologiquement (tiens encore un mot pas facile ) pas difficile à prononcer... mais nous avons tant de mal à le dire !!!

    J'ai lu ce test sur le blog "Je serre ta parole"...
    et tout de suite j'ai trouvé l'idée excellente et à utiliser avec des enfants ! (Merci LN)

    Pour introduire une animation sur le thème du pardon, proposer des virelangues en échauffement puis mettre les enfants au défi de prononcer les mots ci-dessus (ou d'autres : anticonstitutionnellement, rhododendron, reblochon, paléontologie, ...) en répétant après vous ou en leur donnant des cartons à lire.

    Finir par le mot "pardon" et laisser agir l'effet de surprise.

    Continuer avec un temps de discussion libre, avec ou sans bâton de paroles, sur :

    - pourquoi c'est difficile de dire pardon.

    Ou un vrai débat avec les "pour", les "contre" de part et d'autre de la table et un journaliste médiateur au centre : ceux qui trouvent que c'est difficile, ceux qui ne sont pas d'accord.

    On peut aussi proposer aux enfants d'entrer dans la discussion par

    - Comment te sens-tu quand tu dois demander pardon ?

    En utilisant ou non des supports visuels pour les aider à répondre.

    Et après

    - Comment te sens-tu quand tu as demandé pardon ? Quand tu as été pardonné ?

    Dans tous les cas, proposer d'évoquer des exemples concrets...

    Poursuivre l'animation avec une histoire biblique : le serviteur impitoyable, Joseph qui pardonne à ses frères, la femme adultère, David qui épargne Saül, ...

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Une autre animation sur le thème du pardon sur "Choisis la Vie" : la gomme

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Un coup de  perso pour le blog "Je serre ta parole" qui m'a inspiré cette animation !

    J'y trouve des textes qui me parlent... Et qui sait ? D'autres articles à venir...

    Merci LN pour tous ces beaux textes partagés !

    Pin It

    1 commentaire
  • ... sur la parabole de la pièce perdue / Luc 15 v. 8 à 10

    DSCN5164-copie-1.JPG

     Télécharger « livre pièce perdue.pdf »

    (désactiver l'ajustement automatique de votre imprimante)

     

    Explications pour la fabrication du livre : clic

    Les enfants n'auront plus qu'à illustrer l'histoire...

    Âges : 6 - 8 ans

    ---------------------------------------------------------------------

     

    Autres petits livres publiés sur le blog :

    - Le bon samaritain

    - Les disciples d'Emmaüs

    - Mini-livres de Noël

    - Charades

    .

    Pin It

    1 commentaire
  • Sabine nous propose une animation très chouette (évidemment ! )...

    pour apprendre à se connaître grâce à ses qualités !!!

     

    Mise en place :

    Placez sur une table près des enfants (mais pas trop près) la boîte mystère fermée. 

    A côté de celle-ci, étalez de petits papiers (faces visibles) sur lesquelles vous aurez noté des qualités (voir photo).

    Proposez aux enfants de se placer en cercle et expliquez-leur les consignes et leur dire que vous leur proposez ce petit jeu pour faire travailler leur imagination.

    Ce n’est pas le but premier mais il est important de ne pas dévoiler celui-ci. !

     

    boite-qualites.JPG

    Expliquer :

    Nous allons faire un petit jeu amusant où l’objectif sera de découvrir la personne «célèbre» qui se cache dans la boîte mystère.  Il s’agit d’une personne connue de tout le monde !

    Le principe est simple : tour à tour, vous viendrez ouvrir la boîte, voir qui se cache dans la boîte, la refermer puis vous choisirez un mot (= une qualité) qui représente cette personne. 

    Une fois que vous avez vu la personne dans la boîte, vous ne pourrez PLUS RIEN DIRE.

    Vous viendrez vous rasseoir et lirez la qualité que vous avez choisie et déposerez ensuite ce papier qualité devant vous.

    Les personnes qui n’ont pas encore été voir dans la boite pourront alors faire des propositions, si elles pensent avoir deviné de qui il s’agit. Pour ce, elles iront le dire tous bas, à l’oreille de la personne qui vient de se rasseoir.

    Si la proposition est mauvaise (ce qui est souvent le cas) la personne à qui on a fait la proposition pourra dire au groupe : « non, ce n’est pas …. ».

    Déroulement :

    Les enfants se succèdent pour regarder à l’intérieur de la boîte, choisissent chacun une qualité et répondent aux propositions des autres.

    Dans cette boîte vous aurez en fait placé, non pas une photo ou l’image d’un personnage, mais un miroir. Ainsi, quand les enfants ouvrent la boîte et se penchent pour regarder, ils voient leur propre image.
    (Air étonné et sourire garantis !)

    boite-miroir.JPG

    Ils comprendront vite alors qu’ils sont invités à réfléchir sur leurs propres qualités et à en choisir une qu’ils pensent posséder.

    Débriefing (quand tous les enfants sont allés (se) voir dans la boîte) :

    * Faire remarquer aux enfants que les mots qui ont servi à se décrire sont des qualités. Certains ont surement trouvé assez vite alors que pour d’autres, cela à été moins évident. Il est effectivement souvent plus simple de décrire un défaut qu’une qualité mais nous devons apprendre à être positif envers nous-mêmes

    * Chacun a des qualités et dans le groupe, nous avons ensemble beaucoup de qualités. Un beau panel ou chacun, par sa qualité, est utile au groupe.

    Prolongements possibles

    * Reprendre les papiers qualités,  les mélanger et les redistribuer au hasard à chacun. Les enfants, tour à tour, doivent alors lire la qualité et se souvenir de la personne qui l’avait choisie. « Moi j’ai la patience et je crois que c’était Noémie qui l’avait choisie ». Si Noémie fait remarquer que ce n’était pas elle, les autres peuvent faire des propositions.

    * Installer une discussion partage sur les découvertes. Des enfants peuvent exprimer leur étonnement (positif) face à une qualité choisie par une personne du groupe. « Moi je suis étonnée quand Yoan dit qu’il est …. » ou bâtir un renforcement positif de l’autre « moi je pensais que Delphine allait plutôt choisir ….car …. ».

    * Proposer aux enfants de citer éventuellement une qualité choisie par quelqu’un d’autre qui lui correspond bien aussi et qu’il aurait donc pu choisir.

    * Demander aux enfants un exemple concret qui explique la qualité qu’ils ont choisie. « Moi j’ai choisi serviable car à la maison, j’aide souvent maman à…. ».

    * Fabriquer ensemble un « panneau » qui rappelle au groupe les qualités de chacun. Exemple : Des photos des enfants avec à côté leur qualité ou encore un arbre géant ou chaque enfant écrirait sur une des branche son prénom et sa qualité.

    * Lire la parabole des talents

     Remarques

    * Il se peut qu’un enfant ne trouve vraiment pas de qualité dans les propositions écrites sur les petits papiers. Il peut alors revenir sans rien mais il est important qu’au débriefing l’animateur propose aux autres enfants de lui en attribuer une. Cela peut être une parmi les qualités non choisies et qui restent donc sur la table, parmi les qualités déjà choisies par les autres ou encore (c’est mieux) en inventant une nouvelle.

    * L’animateur peut être à côté de chaque enfant quand il prend connaissance des qualités et expliquer certaines qu’il ne comprendrait pas (sans pour autant influencer son choix J)

    Merci Sabine     

    -------------------------------------------------------------

    2 autres animations sur le blog pour "se présenter" :

    autour des prénoms   ou   avec un questionnaire

     

    Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique