• ... sur la parabole de la pièce perdue / Luc 15 v. 8 à 10

    DSCN5164-copie-1.JPG

     Télécharger « livre pièce perdue.pdf »

    (désactiver l'ajustement automatique de votre imprimante)

     

    Explications pour la fabrication du livre : clic

    Les enfants n'auront plus qu'à illustrer l'histoire...

    Âges : 6 - 8 ans

    ---------------------------------------------------------------------

     

    Autres petits livres publiés sur le blog :

    - Le bon samaritain

    - Les disciples d'Emmaüs

    - Mini-livres de Noël

    - Charades

    .

    Pin It

    1 commentaire
  • Sabine nous propose une animation très chouette (évidemment ! )...

    pour apprendre à se connaître grâce à ses qualités !!!

     

    Mise en place :

    Placez sur une table près des enfants (mais pas trop près) la boîte mystère fermée. 

    A côté de celle-ci, étalez de petits papiers (faces visibles) sur lesquelles vous aurez noté des qualités (voir photo).

    Proposez aux enfants de se placer en cercle et expliquez-leur les consignes et leur dire que vous leur proposez ce petit jeu pour faire travailler leur imagination.

    Ce n’est pas le but premier mais il est important de ne pas dévoiler celui-ci. !

     

    boite-qualites.JPG

    Expliquer :

    Nous allons faire un petit jeu amusant où l’objectif sera de découvrir la personne «célèbre» qui se cache dans la boîte mystère.  Il s’agit d’une personne connue de tout le monde !

    Le principe est simple : tour à tour, vous viendrez ouvrir la boîte, voir qui se cache dans la boîte, la refermer puis vous choisirez un mot (= une qualité) qui représente cette personne. 

    Une fois que vous avez vu la personne dans la boîte, vous ne pourrez PLUS RIEN DIRE.

    Vous viendrez vous rasseoir et lirez la qualité que vous avez choisie et déposerez ensuite ce papier qualité devant vous.

    Les personnes qui n’ont pas encore été voir dans la boite pourront alors faire des propositions, si elles pensent avoir deviné de qui il s’agit. Pour ce, elles iront le dire tous bas, à l’oreille de la personne qui vient de se rasseoir.

    Si la proposition est mauvaise (ce qui est souvent le cas) la personne à qui on a fait la proposition pourra dire au groupe : « non, ce n’est pas …. ».

    Déroulement :

    Les enfants se succèdent pour regarder à l’intérieur de la boîte, choisissent chacun une qualité et répondent aux propositions des autres.

    Dans cette boîte vous aurez en fait placé, non pas une photo ou l’image d’un personnage, mais un miroir. Ainsi, quand les enfants ouvrent la boîte et se penchent pour regarder, ils voient leur propre image.
    (Air étonné et sourire garantis !)

    boite-miroir.JPG

    Ils comprendront vite alors qu’ils sont invités à réfléchir sur leurs propres qualités et à en choisir une qu’ils pensent posséder.

    Débriefing (quand tous les enfants sont allés (se) voir dans la boîte) :

    * Faire remarquer aux enfants que les mots qui ont servi à se décrire sont des qualités. Certains ont surement trouvé assez vite alors que pour d’autres, cela à été moins évident. Il est effectivement souvent plus simple de décrire un défaut qu’une qualité mais nous devons apprendre à être positif envers nous-mêmes

    * Chacun a des qualités et dans le groupe, nous avons ensemble beaucoup de qualités. Un beau panel ou chacun, par sa qualité, est utile au groupe.

    Prolongements possibles

    * Reprendre les papiers qualités,  les mélanger et les redistribuer au hasard à chacun. Les enfants, tour à tour, doivent alors lire la qualité et se souvenir de la personne qui l’avait choisie. « Moi j’ai la patience et je crois que c’était Noémie qui l’avait choisie ». Si Noémie fait remarquer que ce n’était pas elle, les autres peuvent faire des propositions.

    * Installer une discussion partage sur les découvertes. Des enfants peuvent exprimer leur étonnement (positif) face à une qualité choisie par une personne du groupe. « Moi je suis étonnée quand Yoan dit qu’il est …. » ou bâtir un renforcement positif de l’autre « moi je pensais que Delphine allait plutôt choisir ….car …. ».

    * Proposer aux enfants de citer éventuellement une qualité choisie par quelqu’un d’autre qui lui correspond bien aussi et qu’il aurait donc pu choisir.

    * Demander aux enfants un exemple concret qui explique la qualité qu’ils ont choisie. « Moi j’ai choisi serviable car à la maison, j’aide souvent maman à…. ».

    * Fabriquer ensemble un « panneau » qui rappelle au groupe les qualités de chacun. Exemple : Des photos des enfants avec à côté leur qualité ou encore un arbre géant ou chaque enfant écrirait sur une des branche son prénom et sa qualité.

    * Lire la parabole des talents

     Remarques

    * Il se peut qu’un enfant ne trouve vraiment pas de qualité dans les propositions écrites sur les petits papiers. Il peut alors revenir sans rien mais il est important qu’au débriefing l’animateur propose aux autres enfants de lui en attribuer une. Cela peut être une parmi les qualités non choisies et qui restent donc sur la table, parmi les qualités déjà choisies par les autres ou encore (c’est mieux) en inventant une nouvelle.

    * L’animateur peut être à côté de chaque enfant quand il prend connaissance des qualités et expliquer certaines qu’il ne comprendrait pas (sans pour autant influencer son choix J)

    Merci Sabine     

    -------------------------------------------------------------

    2 autres animations sur le blog pour "se présenter" :

    autour des prénoms   ou   avec un questionnaire

     

    Pin It

    2 commentaires
  • livre-Hermie.jpg

     

    À partir de l'album "HERMIE" de Max Lucado, Anne propose une série de 4 animations bibliques

    (testées et approuvées en colo, cet été  ) pour des enfants de 4 à 6 ans

     

    Elle s'est inspirée d'idées du blog et vous partage son travail. 14 pages : animations, activités et bricolages

      Télécharger « Hermie.pdf »

     

    Cela peut vous servir aussi... tel quel ou en adaptant !

    À programmer sur 4 rencontres de suite ou pour un petit camp de 5 à 8 jours.

    Merci Anne

    Âges : 4 à 6 ans

     

    Vous pouvez vous procurer le livre "Hermie" aux éditions de La Ligue : clic

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  • jeux-olympiques.jpg

    L'événement sportif de cet été va bientôt commencer ...

    Quelques pistes pour vivre cette actualité dans nos animations :

     

    → JOUER :

    Jeu de mimes
    : Préparer des petits bouts de papier et y inscrire divers sports (lancer de javelo, course de haie, natation, tir à l'arc...). Chaque enfant à son tour, tire un papier et mime le sport. Les autres devinent.

    Jeu de paires
    : Préparer autant de papier que d'enfants (en nombre pair). Écrire un même sport sur deux papiers. Mélanger les papiers et les accrocher aux dos des enfants sans qu'ils ne sachent le sport qu'ils ont sur leurs dos.

    En se déplaçant et en posant des questions aux autres participants, chaque joueur doit découvrir quel est son sport et découvrir sa paire.

    Variante plus difficile (avec des plus grands) : faire des paires : un sport / un champion de ce sport.

     

    → RÉFLECHIR :

    Paul a pris comme exemple la course pour nous encourager dans notre vie chrétienne. (1 Corinthiens 9 v. 24 à 27 / Philippiens 3 v. 12 à 14)

    Proposer aux enfants de réfléchir comment d'autres sports pourraient nous encourager dans notre vie chrétienne...

    L'esprit de groupe dans un sport collectif, la maîtrise de soi pour le tir à l'arc et les lancers,...

    Et d'une manière plus générale : l'entraînement, le but...

     

    → DÉCOUVRIR :

    Proposer aux enfants de découvrir des sportifs connus qui confessent leur foi chrétienne...

    Pour vous y aider : l'espace sportif sur "À toi 2 voir" et Sportifs et Foi  + une page sport sur Allô Junior.

    Parler d'Eric Liddell et de sa participation aux J.O. de 1924 : clic

    Son histoire en B.D. sur le site de la revue Tournesol Et possibilité bien sûr de visionner le film "Les chariots de feu".

     

    Ou parler des Jeux Paralympiques...

     

    → ORGANISER :

    Cet été 2012 c'est aussi le temps idéal pour organiser des Olympiades chrétiennes (en camp, en journée communautaire, inter-âge, etc.) :

    Tir à l'arc comme David et Jonathan / Tir de fronde comme David (contre Goliath) / Course coatchée par Paul / Course d'âne comme Balaam / Epreuves de forces comme Samson / Plongeon comme Jonas / etc.

    ou de classiques épreuves sportives mixées avec quelques épreuves de sport cérébral biblique !!!

    Jouer le jeu : faire des équipes par pays, des drapeaux, organiser un défilé d'ouverture et de clôture, confectionner des médailles, etc...

    Des idées :  clic  -  clic  -  clic  -  clic

     

    Et peut-être avez-vous d'autres pistes encore à partager sur ce thème...

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Une deuxième animation printanière partagée par Sabine :

    Quand on offre des fleurs à quelqu'un, c'est souvent pour une occasion particulière et chaque fleur a d'ailleurs son langage.

    Pourquoi ne pas profiter du symbolisme des couleurs des fleurs pour illustrer prières et pensées ?

    Distribuer aux participants un papier en forme de fleurs avec une couleur particulière.

    Sur le dessus de cette fleur, est indiqué sa signification en fonction de sa couleur.

    fleurs-couleurs

       - Le blanc, couleur de la pureté, est parfait pour exprimer
         l’admiration que l’on ressent envers quelqu’un.

       Le violet, c’est la délicatesse pour montrer à une personne que l’on pense
         tendrement à elle, ou pour lui signifier son amitié et amour en toute discrétion.

       - Le rouge exprime l’ardeur et la chaleur des sentiments, de la passion.
         Il donne aussi du courage.

       - Le jaune représente la lumière, le soleil. Il est une promesse du bonheur.  

       Le rose évoque la douceur pour exprimer son amitié, sa tendresse, son affection.

       L’orange symbolise la joie, la gaieté, il incarne un amour solide et confortable.

       Le bleu est la couleur de la tendresse.

       - Le vert évoque l’espérance, l’optimisme et la confiance.

    Seul ou en petit groupe, les participants seront conviés à écrire des pensées ou un morceau de prière collective en fonction de la signification de la fleur (des fleurs) reçue(s).

    Ces morceaux de prières ou ces pensées peuvent, après avoir été lues, être attachés avec des pinces à linge le long d'un fil qui restera dans la salle de réunion des jeunes, la classe ou encore l'église.

    On peut aussi choisir d'enfiler ces fleurs sur un fil de nylon afin d'en faire un collier de fleurs à déposer au pied ou autour de la croix.

    Merci Sabine

     

    Une animation fleurie aussi pour les tout-petits : Dieu a fait les jonquilles

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique